Journal de bord #6 Indestructible

J’ai hâte du jour ou tous mes problèmes personnels seront résolus. J’ai hâte du jour ou je pourrais affirmer haut et fort « Oui! Je vais bien! J’ai pas de soucis! »

Ca fait plusieurs jours maintenant que je suis passée à 75 mg d’Effexor. Je ne sais pas encore si ça fonctionne.

J’ai beaucoup de chemin à parcourir encore. Je pense que ça va prendre du temps.

Ma plus grande peur, c’est de ne pas réussir à régler mes problèmes de libido. Pourquoi une fixette là dessus? J’en sais rien. Peut être parce que je sais que c’est une composante importante dans un couple, et que si j’y arrive pas, et bien j’arriverais pas à trouver de compagnon. J’ai tellement peur que j’en arrive à avoir peur de ne jamais avoir d’enfants..! Oui, je sais, j’ai QUE 20 ans…

Parfois je me dis « Si au moins j’avais une libido normale, ça me rassurerai, et au moins j’arriverais peut être mieux à rencontrer l’autre, et ainsi mes peurs de ne pas y arriver disparaîtraient. »

Mais.. je fonctionne à l’envers. C’est pas en trouvant quelqu’un que je dois aller mieux. Je dois aller mieux en étant toute seule. Je dois être capable de me sentir bien indépendamment des situations extérieures.

C’est dur, chaque jour, avec les réseaux sociaux, ou même quand je fais une sortie, de voir le bonheur des autres. On se dit « eux il y arrive, et moi je galère.. ». On se compare, on se sent nulle, on se sent « à part ».

Je dois accepter que le couple n’est pas l’exclusivité, qu’il n’y a pas que ça pour rendre la vie plus belle. Je dois accepter ma panne de désir pour le moment, et d’abord me sentir mieux mentalement indépendamment de ça, et ensuite évaluer si c’est toujours la. Par contre, un truc qui me bloque aussi, c’est parce que j’ai mal. J’ai des sensations de brûlure à l’entrée du vagin dès qu’il y a un mouvement qui s’effectue (type insertion de cup, ou lors de mon dernier rapport). J’ai bien localisé la douleur, et j’ai pris rdv chez la gynéco, mais c’est pas avant octobre.

Je me dis, avec tout ce qui existe de nos jours, au bout d’un moment, je vais forcément finir par aller mieux! Entre le sport, l’alimentation, la relaxation, l’acupuncture, la kiné, l’hypnose, les psychothérapies, les médicaments, et j’en passe! Sans oublier tout les tests allopathiques qui peuvent être réalisés dans le cadre d’un dérèglement hormonal, de douleurs etc. Donc je me dis au bout d’un moment ça va forcément s’améliorer, à force de travailler sur plusieurs fronts, un jour ou l’autre ça va bien se décoincer..!

Mais le temps est long en attendant, et le pire du pire, c’est la peur et le stress à gérer. La peur de l’échec, la peur de ne pas s’en sortir.

Je revois ma psy le 8 septembre. Je reprend les cours le 4. J’ai aussi rendez vous au centre expert bipolaire de Grenoble, pas avant octobre au minimum aussi, j’ai pas encore de date précise.

Pourquoi ce centre? Parce que depuis cet épisode dépressif, au vu de ce que j’ai été par le passé et de mes antécédents familiaux, un trouble bipolaire n’est pas à exclure. Et puis, même si c’est pas ça, au moins, on aura une expertise précise de mon état mental, et peut être un traitement plus adapté, si nécessaire.

Enfin voilà, un peu au fond du trou aujourd’hui.. Il pleut et je me sens fatiguée, je profite de mes derniers jours de vacances, en attendant (im)patiemment un peu de mieux être.

En tout cas, le jour ou je sentirai que tout ça, c’est vraiment fini et loin derrière moi, je serais indestructible. Quand on est passé par des phases terrible de doutes comme ça, et qu’on s’en sort, alors on sait qu’on peut tout faire. Quand on a vaincu une fois, on peut vaincre mille fois de plus. J’ai hâte..!

 

NB : Je me suis écris une lettre à ouvrir dans trois ans, le jour de mon 23 ème anniversaire. Dans cette lettre, je me pose à moi même des questions, style comment je vais, ou en est cette histoire de libido, est ce que je suis heureuse, etc.. Si ce blog est toujours d’actualité dans 3 ans, ce sera un plaisir de partager cela avec internet!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s